GUIDE SUR LA PROCRASTINATION

Il y a tellement de choses qui se disent en ligne sur la procrastination: c'est lié à la paresse, c’est traverser une période intense de travail acharné de dernière minute qui se traduit par un épuisement pour la suite, ou encore ça aide certains à faire mieux sous prétexte de pression. Cette liste continue encore et encore. Aujourd’hui, on passe en revue ce que nous avons trouvé sur la procrastination dans l'espoir de mieux la comprendre. 

 

 

  

POUVEZ-VOUS VRAIMENT TRAVAILLER PLUS EFFICACEMENT DANS UN CONTEXTE DE PROCRASTINATION ? 

Analysons cette question petit à petit pour lui donner un sens. Prenons l'exemple suivant: la procrastination aide à faire mieux dans un environnement sous pression. Si vous obtenez des résultats satisfaisants, c’est que vous n'avez jamais vraiment accompli vos tâches avec un plan de match. C’est aussi fort probable que vous n’ayez pas terminé ladite tâche avant sa date limite. Par conséquent, cela devient inexacte de dire que le seul contexte qui vous permet d’exceller est celui dans lequel vous procrastiner. La plupart du temps, la procrastination n’est pas la meilleure manière d’avancer.  

 

QUE FAIT LA PROCRASTINATION À VOTRE SANTÉ MENTALE ? 

Nous devons nous débarrasser du stéréotype selon lequel la procrastination est liée à la paresse. Une étude réalisée par Tim Pychyl de l'Université Carleton au Canada et sa collaboratrice Fuschia Sirois de l'Université de Sheffield au Royaume-Uni montre que la procrastination peut avoir beaucoup de liaisons avec notre santé émotionnelle.  

La procrastination peut provoquer des sentiments d'anxiété, de stress, de fatigue et de déception en soi-même. Elle peut être mentalement difficile à affronter non seulement pour les conséquences émotionnelles qu'elle entraîne, mais aussi parce qu'elle augmente nos chances d'échouer. 

Alors pourquoi procrastiner, sachant que cela mènera à l'échec ? Cela revient à une question de psychologie. Il est possible que certains ne luttent que pour la gestion du temps, mais pour beaucoup, il s'agit également de raisons psychologiques sous-jacentes. Dans un article de l'Université de Princeton, cela est expliqué en prenant l’exemple d'étudiants en milieu académique. 

[…] les étudiants sont constamment évalués, et en particulier au collège où la pression pour les notes est élevée et où beaucoup peut dépendre des performances académiques. La procrastination est souvent une stratégie d'autoprotection pour les étudiants. Par exemple, en procrastination, vous avez toujours l'excuse de « ne pas avoir assez » de temps si vous échouez. De cette manière, votre sens de votre capacité n'est jamais menacé. Lorsqu'il y a tant de pression pour obtenir une bonne note, il n'est pas étonnant que les étudiants veuillent l'éviter et retardent ainsi leur travail. Pour la plupart, les raisons pour cela sont enracinées dans la peur et l'anxiété de mal faire, de faire trop bien, de perdre le contrôle, ou de voir son sens de soi ou son concept de soi remis en question. Nous évitons de travailler pour éviter que nos capacités soient jugées. Et, s'il nous arrive de réussir, nous nous sentons d'autant plus « intelligents ». 

 

man in black denim jacket

 

Y A-T-IL UNE AUTRE RAISON POURQUOI JE PROCRASTINE ? 

Honnêtement, les raisons varient d'un individu à l'autre. Concrètement, la plupart d'entre eux sont liés à vos émotions. Il peut s'agir d'essayer de vous sentir mieux parce que la tâche à accomplir n'est pas ce que vous voulez vraiment faire. Et non, il ne s'agit pas de laver la vaisselle qui est empilée! Par exemple, vous pouvez être étudiant dans un programme qui ne capte pas suffisamment votre attention ou votre intérêt. Accomplir la plupart des tâches faisant partie de ce programme peut être ennuyeux pour vous et pour dévier de la peur et de la panique qui s'installe en vous, vous faites autre chose.  

Il est également possible que vous soyez un étudiant qui souhaite réussir le programme dans lequel vous vous trouvez, même s'il n'est pas toujours passionnant ou s'il prend beaucoup de temps à apprendre et à comprendre. La volonté est pourtant là. Dans cette situation, peut-être que les émotions sont accrochées à un autre facteur de stress dans votre vie. Ce n'est pas pour vous effrayer encore plus. Pychyl explique que tout changement de soi n'est pas une chose simple, et que c’est censé prendre du temps car rien de valable n'est linéaire. 

D'un autre côté, Sirois, elle aussi, apporte un éclairage supplémentaire.  

Elle explique que la procrastination entraîne ses conséquences néfastes de deux manières : premièrement, il peut être stressant de continuer à reporter des tâches importantes et de ne pas atteindre ses objectifs. Deuxièmement, la procrastination implique souvent de retarder les besoins de santé importants, tels que faire de l'exercice ou consulter un médecin.  

Donc, les causes sous-jacentes sont exclusives pour tout le monde. 

 

woman in water with green grass

  

COMMENT SURMONTER LA PROCRASTINATION ?  

L'Université de Princeton décrit une formule qui propose d’aider à mieux gérer cette tendance. Voici quelques-uns de leurs conseils. Commençant par comprendre pourquoi vous procrastinez et cibler les habitudes et les pensées qui vous poussent à le faire. 

La deuxième étape consiste à vous trouver des techniques et des outils de gestion du temps. Cependant, il est averti de ne pas considérer cela comme la solution ultime et de l'implémenter plutôt en sachant qu'il s'agit d'une pièce du casse-tête. Vous devez vous fixer des objectifs raisonnables. Cela ne reflète pas mal vos capacités. Si de telles pensées commencent à envahir votre esprit, rappelez-vous que diviser ces grandes tâches en plus petites vous donne la flexibilité de travailler plus efficacement. De plus, vous obtenez ainsi le temps de mieux profiter de la vie en sachant que vous avez accompli ce pour quoi vous vous étiez fixé un objectif. 

Les techniques et outils de gestion du temps qui réduisent l'anxiété, la peur et mettent l'accent sur la satisfaction et les récompenses de l'accomplissement des tâches fonctionnent le mieux. Ceux qui sont inflexibles, mettent l'accent sur l'ampleur des tâches et augmentent l'anxiété peuvent augmenter la procrastination et sont donc contre-productifs.  

La motivation s’en suit. Il ne devrait pas y avoir de honte à commencer tranquillement. Cela vous permet de distraire des sentiments qui peuvent être accablants et d’utiliser votre énergie pour des actions facilement réalisables. Comme le mentionne Tim Pychyl, « nos recherches montrent très clairement qu'une fois que nous avons commencé, nous sommes généralement capables de continuer. » Commencer, c'est l’étape qui est la plus significative.  

[…] les raisons d'apprendre et de réussir qui mènent à des sentiments et des actions positifs, productifs et satisfaisants contrastent avec le fait de s'engager dans une tâche par peur d'échouer, ou de ne pas mettre vos parents en colère. Bien que ce soient toutes des raisons - souvent très puissantes - de faire quelque chose, elles ne sont pas productives car elles évoquent des sentiments souvent négatifs. Un bon moyen de mettre en mouvement des motivations positives est de vous fixer et de vous concentrer sur des objectifs choisis par vous-même et non par l’autrui. 

Un autre conseil fondamental est le discours intérieur. Faire attention à la façon de penser et à ce qu’on pense de soi-même. Remplacez les si par « je le ferai ». Souvent, votre perception de vous-même peut aussi avoir beaucoup à voir avec l'environnement dans lequel vous vous trouvez.  

Ce qui nous amène maintenant à un conseil pour ceux qui sont à l’opposé. Vous devez faire attention à votre communication avec la personne qui procrastine Dire à celui-ci qu'il est paresseux ou qu'il cherche toujours la solution facile n'est pas une façon saine d'aborder la discussion. La gentillesse, la patience et l'écoute sont précieuses pour quelqu'un qui essaie de surmonter la procrastination. 

 

Recommandations Naturiste 

La procrastination affecte la santé mentale, qui à son tour pourrait affecter une multitude d'autres sujets importants tels que votre sommeil, votre santé cognitive, vos niveaux d'activité, votre appétit, etc. Un excellent moyen de prévenir et de gérer tout cela est notamment d'incorporer les suppléments suivants dans votre mode de vie. 

Naturi Focus 
Le duo Cervalin et Super Omega 3 aide avec l’énergie et le système nerveux. Les oméga-3 sont reconnus pour contribuer à favoriser les fonctions cérébrales, la santé cognitive et à réduire le taux de triglycérides dans le sang. Quant à Cervalin, il aide à procurer un effet détente, une amélioration de la qualité du sommeil pour soulager la sensation de fatigue surtout chez les personnes les plus anxieuses. Une sensation de bien-être général. 
Humeur Plus 
Cette formule vous offre le meilleur en matière de pureté et une teneur garantie en EPA et DHA. Les études démontrent que l’acide eicosapentaénoïque (EPA) améliore l’état mental, le bien-être et l’humeur, tout en contribuant à combattre la déprime saisonnière, la mélancolie et l‘instabilité émotionnelle. 
Ginkgo Circul 
Synergie de plantes médicinales revitalisantes (Ginkgo Biloba normalisé, panax ginseng et thé vert), aide à augmenter l’énergie, la vivacité d’esprit et la vigilance. De plus, ce produit soutient la mémoire et la concentration et favorise une bonne circulation sanguine périphérique. 
Neuro-PS
Neuro-PS est formulé avec de la phosphatidylsérine (PS), une substance naturelle que l’on retrouve dans les cellules du cerveau, et qui joue un rôle vital auprès des fonctions cérébrales et nerveuses. Donc, il favorise et joue un rôle dans la neurotransmission et soutient les fonctions cognitives. 
Formule 454 
La Formule 454 participe à la création de 300 enzymes différentes qui sont utilisées pour envoyer des messages dans tout le système nerveux. Ce produit empêche les spasmes musculaires (aide les muscles à se détendre). 
Synergie Énergie 
Notre synergie d’huiles essentielles Énergie est la clé pour bénéficier vos capacités physiques et mentales. Cette combinaison de myrte, orange et cèdre vous offre des propriétés anti-stress, énergisantes, aidant la créativité et la concentration.   

  

 

person raising both hands

 

La procrastination peut être un défi à surmonter pour certaines personnes. La bonne nouvelle est qu'il existe des solutions qui peuvent aider à la surmonter. La clé est de se rappeler que la procrastination ne vous définit pas, ni vos capacités. Elle peut être indéniablement déroutante, c’est pourquoi il est important que vous recherchiez du soutien en vous expriment dans un environnement sain. Qui sait, parfois, c'est le défi qui nous mène là où nous sommes censés être, vraiment. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.